La montante dite “Américaine” consiste à éponger deux pertes pour chaque gain.

Pour cela, après deux pertes consécutives, la mise deviendra la somme des deux pertes précédentes. Si il y a plusieurs pertes consécutives, on prendra la somme de la première perte non encore effacée et de la dernière perte non encore effacée.

En cas de gain, on effacera les deux pertes ainsi cumulées. On continuera ainsi tant que toutes les pertes n’auront pas été effacées.

Exemple: vous jouez 1 mise sur le rouge, vous perdez, vous misez 2 mises sur le rouge. Vous perdez encore, vous posez 3 (2+1) mises sur le rouge. Encore une perte, vous passez à 4 (3+1) mises. Un gain, vous rayez, 1 et 3, il vous reste 2 et 4 donc vous posez 6 (4+2) mises sur le rouge… etc.

 

 

Exemple
avec des mises de 5


Vous jouer

N=Noir

R=Rouge

 

Le

résultat

de la boule

 


Votre
Mise

Résultat

Cumul
des Gains

N

R

5


5


5

N

R

10


10


15

N

R

15


15


30

N

R

20


20


50

N

N

25

+25


25

N

R

35


35


60

N

N

45

+45


15

N

N

60

+
60

+
45

Il existe une variante de cette montante qui permet de définir au départ le bénéfice souhaité et le nombre de coups gagnants pour l’obtenir.
On divise le bénéfice souhaité par le nombre de coups gagnants. On obtient ainsi une ligne de coups à jouer. On mise à chaque coup la somme du premier chiffre de cette ligne et du dernier chiffre de cette ligne. Si on gagne on efface les deux chiffres. Si on perd, on ajoute ce cumul au bout de la ligne et on continue ainsi tant que tous les chiffres de la ligne n’auront pas été effacés.

De toutes les méthodes non bénéficiaires, il semble que celle-ci soit une des meilleures.

Le gros avantage de cette montante américaine est de permettre de s’en sortir sans perte même avec 2/3 de coups perdants et seulement 1/3 de coups gagnants.

Gardez toutefois un oeuil sur le risque d’emballement des mises .